Le racisme en France : deux poids, deux mesures

Même hors de l’hexagone, qui n’a entendu parler de « l’affaire Dieudonné » en janvier dernier?Pendant plus de quinze jours, tous les médias français n’ont plus parlé que des propos antisémites de cet humoriste qu’il fallait se décider – enfin – à bâillonner. Dans le même temps, nos radios et télévisions accueillaient généreusement un journaliste qui, depuis des années, déclare que les races sont une réalité, que « les arabe détestent la France », que « les employeurs ont le droit de refuser des arabes et des noirs », que « les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants de drogue sont noirs et arabes. C’est un fait », etc.

Les lecteurs français auront certainement reconnus Éric Zemmour, un de nos journalistes les plus connus. Curieusement, ces propos n’ont pas provoqué un boycott des médias, comme ce fut le cas pour Dieudonné. Retraçons sa carrière.

Né dans la région parisienne, Éric Zemmour est issu d’une famille juive venue d’Algérie et se déclare « juif d’origine berbère ». Diplômé de l’École de sciences politiques de Paris, il échoue deux fois au concours d’entrée à l’ENA. Il commence alors une carrière de journaliste et intègre vite de publications de droite et d’extrême-droite : le Figaro, Valeurs actuelles, puis le Figaro magazine et le Spectacle du Monde. Il publie aussi des ouvrages mais surtout, dès septembre 2003, il commence à participer à des émissions télévisées. A partir de 2006, il figure dans l’émission de France 2, animée par Laurent Ruquier, On n’est pas couché. C’est là qu’il expose au grand public ses idées racistes et qu’il polémique avec des hommes politiques de gauche. Par exemple, contre Taubira, il affirme que c’est la France qui a interdit l’esclavage dès le Moyen Age ! Taubira proteste mais Ruquier calme le jeu : « Zemmour est un homme de conciliation ».

En février 2011, Zemmour est condamné pour ses propos appelant à la discrimination raciale. Il continue pourtant à sévir dans l’émission de Laurent Ruquier jusqu’en septembre de la même année. Il aura eu le temps, de 2006 à 2011, en cinq ans, de conquérir un auditoire. Et on le retrouve sur iTélé et Paris Première ; deux fois par semaine, il tient, le matin, une chronique sur RTL. Il se fait le défenseur de la famille, fait le procès de « l’idéologie gay », de l’anti-racisme et du féminisme. Et d’attaquer de nouveau Christiane Taubira pour son laxisme en matière de politique carcérale. Sur iTélé, en septembre 2013, il déclare que les Roms « n’ont rien à faire ici ». Il affirme encore : « Je ne veux plus d’immigration, même régulée. »

Zemmour a déclaré la guerre à l’islam. Sur RTL, il déclare : « L’islam, comme le communisme, est un internationalisme qui fait passer l’oumma, la communauté des fidèles, avant l’attachement à la nation. L’oumma, c’est L’Huma, disait un spécialiste de l’islam. Une internationale qui n’a pas grand chose à voir avec les traditions françaises. » Il avait déjà dénoncé, en septembre 2012, les investissements du Qatar dans les banlieues françaises et en particulier en Seine-Saint-Denis, riche grâce au « boom du trafic de drogue ». Le Qatar, par son influence idéologique, voudrait imposer la charia et faire de la France une « terre d’islam comme un autre ».

Bien sûr, Zemmour continue d’écrire dans le Figaro magazine et Valeurs actuelles : c’est la liberté d’expression et celui qui achète ces journaux connaît leurs orientations politiques. Mais celui qui ouvre sa télévision mérite-t-il avaler à longueur de semaines et d’années ce discours obsessionnel et raciste qui flatte et libère certains instincts ? Et l’on s’inquiétera ensuite du vent de réaction qui flotte, ces temps-ci, en France.

Quel contraste avec le lynchage médiatique de Dieudonné en janvier ! J’y songe : l’explication serait-elle que Dieudonné s’attaquait aux juifs tandis que Zemmour ne vise que les noirs et les musulmans ?

Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions sur « Le racisme en France : deux poids, deux mesures »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.